Destiny 1

S'il y a bien une catégorie qui bouge ces derniers temps ce sont bien les Light Super Stock, à commencer par leur règlement qui subit quelques modifications pour 2019 : Les Light Super Stock s'appellerons désormais des Limited Super Stock. Le terme "Light" n'était pas approprié car ils font le même poids que les Super Stock (3,5t), ce qui distingue les deux catégories c'est la limitation quant à la configuration de la motorisation : Cylindrée capée à 7,6L pour 2 soupapes par cylindre, 1 turbo maximum etc…

Autre changement notable, le méthanol est désormais le seul carburant autorisé de la catégorie, ce qui ne change pas grand-chose puisque la majorité des concurrents tournait déjà à l'alcool (sauf Rough and Tumble en 2018).

Plus les années défilent et plus le nombre de Light… Limited Super Stock grandit. En l'espace de 2 ans le nombre de participants a doublé avec des noms comme : Moving Mountains, Warrior, Navigator, Ruff Stuff ou dernièrement Countdown et Diable Rouge pour n'en citer que quelques-uns. La catégorie est en pleine expansion et cette année encore nous allons avoir une vague de nouveautés : 

't Valt Met c'est une petite équipe de Vaassen dans le centre des Pays-Bas qui a commencé le Pulling il y a un peu plus de 10 ans en Standard Pulling avec un vieux Valmet 2105. Très vite, prit par la fièvre jaune du Pulling et envieux de plus de puissance, ils ont modifié leur Valmet pour le transformer en un Sport 4,5t puis en un Super Sport 4,5t. Ils vont courir ainsi 3 ans sur les circuits indépendants du Pulling, amassant beaucoup d'expérience et améliorant sans cesse leur machine sans pour autant atteindre le haut du classement.

Fin 2009 l'équipe s'est donné le défi d'alléger le bon vieux Valmet 2105 pour le passer en catégorie Super Sport 3,6t, un succès ! Après 1 ans et demi de reconstruction il s'avérera être efficace sur la piste, l'équipe s'est même vu couronné de la 2e place de champion de l'ITPV en 2015.

Voici une vidéo qui témoigne de l'efficacité de la bête : Vidéo

Valmet 2105 1

Valmet 2105 2

Valmet 2105 3

En 2016, à la suite de toutes ses aventures la team 't Valt Met songeait à construire un nouveau Super Sport 3,6t et s'inscrire pour la première fois dans le championnat de la NTTO aux côtés des plus forts. Seulement la concurrence est rude, Il y a tellement de concurrent dans cette catégorie (36 en 2018) qu'il aurait fallu plusieurs années à l'équipe pour pouvoir affronter les meilleurs. Après mures réflexions et sous les conseils d'un certain Willem Veldhuizen (team Bits'n Pieces), l'équipe s'est finalement lancé dans l'aventure des Limited Super Stock avec pour défi la mise au point d'un moteur à l'alcool !

La construction a débuté il y a 2ans, depuis le Limited Super Stock a bien avancé, il s'appela Destiny : L'histoire d'un Pulling qui n'était pas vraiment prévu!

Celui-ci est bâti sur un châssis tubulaire découpé chez les sponsors et soudé maison. Le pont, l'inverseur ainsi que les roues avant proviennent de l'ancien Popeye, les pneus arrière de Mud Patrol.

A l'image de son prédécesseur, Destiny arborera la carrosserie d'un Valtra T174.

Coté moteur le choix est tout trouvé, en adéquation avec la marque Valtra il aura avec bloc moteur de Sisu d'une capacité de 7L avec 4 soupapes par cylindre. C'est avec cette configuration que Destiny va se distinguer de ses adversaires dotés de seulement 2 soupapes. Si ça marche, Destiny va être très performant !

Le moteur sera bien sûr boosté par un turbo et tournera à l'alcool comme le veut la catégorie. Il faut noter que l'élaboration du moteur a été supervisé par les ateliers Veldhuizen Special Product (team Bits'n Pieces) qui leur ont d'ailleurs fabriqué pas mal de pièce, ça promet du lourd !

Destiny 2

Destiny 3

Destiny 4

Destiny 5

Destiny 6

Destiny 7

Destiny 8

Destiny 9

Il reste encore beaucoup de travail à la team 't Valt Met pour trouver le chemin de la piste mais l'équipe se donne pour objectif de faire ses premiers essais à Zwolle dans moins d'un mois. Si Destiny n'est pas prêt, nous le retrouverons sur les pistes du championnat de la NTTO 2019.

Je tiens toutes ces infos du site internet de la team qui est très bien documenté, n'hésitez pas à y jeter un œil : l'équipe y explique pas à pas la construction du tracteur, vous y trouverez d'ailleurs plus de précision sur la composition du moteur :

> Site internet team ‘t Valt met

Vous pouvez également suivre leur progression sur Facebook, Twitter et Instagram :

> Facebook team ‘t Valt Met

> Twitter team ‘t Valt Met

> Instagram team ‘t Valt Met